J'ai commencé à courir, il y a quasiment quatre ans maintenant. Et aujourd'hui, je cours un marathon. Je ne sais pas encore mon résultat à l'heure où j'écris ces lignes, mais je ne fais pas le malin. Le doute est là, vais je tenir la distance ? Je me suis fixé un temps de 4H30, est ce que je vais réussir faire ce chrono ? Je me suis entraîné depuis 10 semaines environ, à raison de 4 sorties par semaine. Bref, j'ai fait les choses correctement, un peu de fractionner, un peu de côtes, des longues distances. Mais c'est la première fois que je me lance dans une épreuve sans l'avoir déjà expérimentée. Lorsque j'ai fait avec ma fille mon premier 10 km en compétition, je le faisais déjà régulièrement. Cette compétition n'était là que pour me récompenser de mettre mis à la course et de m'y être tenu. De même, lorsque j'ai couru mon premier semi-marathon, pas de problème, la distance ne me faisait pas peur, seul le chrono final m'était inconu, et encore je savais à quoi m'attendre.Mais là, c'est le double saut dans l'inconnu. Ma distance maximum pour le moment est de 27 km, et encore, je n'ai pas fini en super forme. Alors j'ai enchaîné les entraînements pour courir ce marathon en 4 h 15, mais honnêtement, je ne sais pas si je peux tenir sur la longueur. J'ai des douleurs aux genoux qui sont apparues il y a quelques jours et un de mes pieds me fait un peu mal. Je mets cela sur le compte de mes chaussures que j'ai trop tardé à changer, mais peu être que ce n'est pas le cas, peut être que le mal est plus profond. Quand bien même, il faudra que je tienne 42,195 km, 4 h 30 environ.Voilà, le doute est en moi, il s'en ira une fois la course lancée, j'en suis sûr, mais d'ici là, je vais vivre avec.

Ce dimanche 6 octobre à 9 h 15, je cours mon premier marathon.